Vous êtes ici

Comment comprendre les informations nutritives sur les emballages ?

07 aoû

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à leur alimentation et se laissent de moins en moins appâter par les beaux emballages aux slogans alléchants. Ils veulent estimer par eux-mêmes si une denrée alimentaire est équilibrée ou pas. Mais comment faire ? Le plus logique est de lire l'étiquette, mais surtout de bien la comprendre. Les producteurs sont en effet obligés d'y indiquer toutes les informations essentielles relatives au produit. Les comprendre permet donc de mieux connaître quels aliments sont les plus équilibrés. Voici quelques conseils pour comprendre ces informations !

Que peut-on lire sur une étiquette de produits alimentaires ?

Le tableau des informations nutritives indique la valeur énergétique et la quantité de matières grasses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel pour 100 g ou 100 ml du produit alimentaire.

  • Valeur énergétique : elle est exprimée en kilojoules ou kilocalories. Pour comparer des produits, tenez compte de la valeur par 100 g ou 100 ml
  • Matières grasses : elles apportent deux fois plus d'énergie que les glucides et les protéines. Mais “pauvre en graisses” ne signifie hélas pas nécessairement “pauvre en calories”, car la faible quantité de graisses est souvent compensée par un surcroit de sucres.
  • Acides gras saturés : il s'agit de matières grasses dont la consommation est déconseillée par les scientifiques. Plus la quantité est basse, plus le produit est sain et équilibré !
  • Glucides : il s'agit souvent de différentes sortes de sucres et amidons qui sont rapidement convertis en énergie. Choisissez de préférence des produits complets, qui contiennent bien plus de fibres alimentaires et qui rassasient mieux.
  • Sucres : plus la quantité de sucre est faible, meilleur est le produit pour la santé. Les sucres présents naturellement sont également comptés dans le tableau des valeurs nutritives.
  • Protéines : plus un produit est protéiné, plus il donne l'agréable sensation d'être repu, et moins vite on ressent la faim !
  • Sel : l’emballage du produit peut indiquer la quantité de sel ou de sodium. Multipliez la valeur du sodium par 2,5 pour connaître celle de sel, ou à l'inverse, multipliez par 0,4 la quantité de sel pour connaître celle de sodium. On recommande de ne pas consommer plus de 5 g de sel par jour et par personne.